Nouveau Secrétaire général à la Convention patronale - Convention patronale
 

« M. Ludovic Voillat sera le 6ème Secrétaire général depuis 1937 »

Nouveau Secrétaire général à la Convention patronale

L’Assemblée générale de la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse (CP) a nommé au poste de Secrétaire général M. Ludovic Voillat, actuellement Responsable du Service Communication et Digital. Il succédera à M. François Matile le 1er novembre 2022.

Diplômé en marketing et communication, Ludovic Voillat, 36 ans, a commencé sa carrière dans les médias, le marketing digital et le recrutement avant d’occuper le poste de Responsable du Service Communication et Digital de la CP pendant près de 7 ans. Père de deux enfants et habitant du Val-de-Ruz, il possède une vision transversale des activités de la CP et a participé à de nombreuses activités en lien avec le Secrétariat général et la politique patronale, dont une négociation de Convention collective de travail (CCT). Dans le cadre de son activité actuelle, il a notamment œuvré à digitaliser et moderniser les moyens de communication et l’image de marque de la CP. Il prendra sa nouvelle fonction le 1er novembre prochain et sera le 6ème Secrétaire général depuis 1937. L’Assemblée générale, qui l’a élu à l’unanimité, a souhaité jouer la carte de la continuité, en favorisant une candidature interne.

Ludovic Voillat succède à François Matile qui prendra sa retraite au 31 octobre. Ce dernier est en poste à la CP depuis 32 ans, dont 24 en tant que Secrétaire général. Durant cette période, il a conduit et accompagné le développement d’une organisation faitière dans le sillage des mutations d’une branche économique qui a vu croître ses effectifs de 34'000 à 57'000 collaborateurs durant son mandat. Il a participé, ou conduit, 6 négociations de CCT avec les syndicats et fortement contribué à accroître les prestations de la CP en faveur des entreprises de la branche.

Fondée en 1937, la CP est l’organisation faitière des employeurs de la branche horlogère et microtechnique. Elle a la responsabilité du partenariat social horloger, de l’ensemble de la formation professionnelle et des questions de santé et sécurité au travail pour ses plus de 500 entreprises membres occupant près de 50'000 travailleurs. Elle est présidée par l’avocat et Conseiller aux Etats neuchâtelois Philippe Bauer.

Les métiers de l’horlogerie présentés au cœur de Genève

En savoir plus

Accord global pour les salaires minimaux 2024

En savoir plus

Une sinistralité au plus bas pour l'industrie horlogère

En savoir plus
haut

Que recherchez-vous ?

Un problème est survenu! Merci de réssayer ou de nous contacter. Désolé du désagrément!

Merci ! Votre inscription a bien été enregistrée. Vous recevrez un mail de confirmation d’ici quelques minutes. Vous ne recevez pas de mail de confirmation ? Pensez à regarder dans vos spams ! Si la confirmation reste introuvable, veuillez nous contacter.
\n