« Devant l’absence de visibilité quant à l’évolution de la situation, il est à craindre que cette baisse se poursuivra en 2021.  »

Les effectifs horlogers en recul de près de 3%

Fin septembre 2020, les effectifs de l’industrie horlogère s’établissaient à 57'550 travailleurs, soit une baisse de 1’553 postes (-2.6%) par rapport à l’année précédente. Une baisse modérée en rapport du fort impact de la pandémie sur l’économie mondiale et sur les exportations horlogères.

RHT essentielles

Au 30 septembre 2020, on comptait 57'550 personnes actives dans le secteur horloger et microtechnique, soit 1'553 de moins que l’année précédente (-2.6%). C’est ce qui ressort du recensement annuel de la branche réalisé par la CP. Ce recul témoigne de la situation économique compliquée rencontrée par les entreprises de la branche, mais également de l’effet du recours aux réductions d’horaires de travail (RHT). En effet, elles se sont montrées essentielles pour soutenir les entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire et préserver le personnel en place. Devant l’absence de visibilité quant à l’évolution de la situation, il est à craindre que cette baisse se poursuivra en 2021.  

Baisse uniforme

Véritable baromètre du secteur, le personnel affecté à l’outil de production est normalement le plus fortement touché en cas en période peu favorable. L’année 2020 étant particulière en tous points, la baisse n’a épargné aucune catégorie professionnelle.

Le personnel administratif est en recul de 604 unités (-3.8%), celui de direction de 77 unités (-2.5%), tandis que le personnel de production enregistre une diminution de 857 unités (-2.1%). Le personnel à domicile a lui diminué de 13.3%. Pour ce dernier, cette forte baisse est peu significative, le travail à domicile étant effectué par une centaine de personnes uniquement.

Le nombre de travailleurs au bénéfice d’un diplôme des métiers est stable (-0.2%), pour s’établir à 26’403, représentant désormais 47.3% des effectifs globaux. La diminution de la part de personnel sans qualification (-6.2%) a pour conséquence de relever le taux de personnel qualifié dans la branche. Il atteint désormais 71%, un record.

Neuchâtel le plus touché

Le trio de tête des cantons les plus horlogers en termes d’effectifs restent Neuchâtel (15’099), Berne (12’333) et Genève (10’347). Formé par ces trois cantons ainsi que Jura, Vaud et Soleure, l’ « Arc horloger » concentre l’essentiel des ressources du secteur, soit 53’134 travailleurs (plus de 92% des effectifs totaux).

Par les activités des entreprises qui composent leur tissu industriel, les cantons de Neuchâtel (-810, -5.1%) et de Berne (-307, -2.4%) sont les plus impactés. Les cantons de Genève et du Jura ont eux enregistrés des effectifs stables voir en très légère progression pour le premier.

Près de 50'000 personnes pour le secteur conventionné

Les entreprises soumises à la Convention collective de travail (CCT) signée avec les syndicats du secteur sont largement majoritaires : elles représentent les trois quarts d’entre elles (526 unités) occupant 49’248 personnes. En d’autres termes, 85.6% des travailleurs exerçaient en 2020 leur activité dans des entreprises soumises à la CCT de la branche. L’horlogerie est l’un des secteurs économiques les plus conventionnés du pays.

Gros plan sur le tout petit

En savoir plus

Allocation de renchérissement au 1er janvier 2022

En savoir plus
haut

Ce site utilise des cookies afin d'assurer son bon fonctionnement. En continuant votre navigation vous consentez à notre politique des données.

Dernière mise à jour: 13.03.2019

Contexte général

La Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) porte une attention toute particulière à la protection des données afin de respecter la sphère privée. C'est dans ce but que la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) s'engage à respecter la loi fédérale sur la protection des données ainsi que le règlement général européen sur la protection des données (RGPD UE).

Comment collectez-vous mes données ?

Lors de la navigation sur notre site nous récoltons diverses informations. Ces dernières ne sont accessibles que par le service technique qui est soumis au secret professionnel. Ces données permettent d'assurer la sécurité ainsi que le bon fonctionnement de notre site.

Voici les domaines dans lesquels vos données sont utilisées :

  • Données d'identification personnelle: nom d'utilisateur
  • Données de connexion au site : données relatives à votre navigateur (adresse ip, nom du navigateur, ...).
  • Données d'analyse: permet d'analyser la fréquentation et les habitudes des visiteurs du site.
  • Données provenant des formulaires présents sur note site.
  • Données reçues dans les courriers physiques ou numériques que vous nous envoyez.

Où stockez-vous mes données ?

Vos données sont stockées sur des serveurs suisses sécurisés. Ils sont munis des dernières technologies matérielles et bénéficient des meilleures protections.

Que faisons-nous des données collectées ?

La Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) s'engage à ne pas vendre les données collectées à des sociétés tierces. Vos données sont protégées et uniquement utilisées dans le cadre de votre relation avec La Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP).

Cookies

Il s'agit de petits fichiers stockés dans votre navigateur pendant une durée définie. Ils permettent de conserver vos données de navigation, comme par exemple le choix de la langue. Sur ce site, ils sont destinés à des fins statistiques. Aucune donnée personnelle de quelques natures que ce soit n'est vendue ou donnée à des personnes morales ou physiques. Ces données ne servent qu'à l'analyse du trafic de notre site ainsi qu'à l'analyse de la sécurité et du bon fonctionnement de ce dernier.

Quels sont mes droits concernant mes données ?

Vous pouvez à tout moment demander la suppression totale de toutes les données vous concernant (art. 17 RGPD). Il s'agit du "droit à l'oubli".

Vous pouvez à tout moment demander une "copie" des données vous concernant (art. 20 RGPD). Il s'agit du droit à la "portabilité des données".

Vous pouvez retrouver la liste des lois en consultant la loi fédérale sur la protection des données.

Pour toute demande, merci de nous envoyer un courriel à l'adresse suivante info@cpih.ch. Nous nous engageons à la traiter au plus vite, dans un délai maximum d'un mois. Afin de pouvoir accéder à votre requête, nous vous demanderons une preuve de votre identité, ceci ce pour des raisons évidentes de confidentialité et d'identification de la personne.

Qui est le responsable des données ?

Au sens de la réglementation applicable, la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) est responsable du traitement de vos données.

Qui puis-je contacter ?

Pour toutes questions ou demandes concernant cette politique merci de contacter info@cpih.ch; nous nous ferons un plaisir de vous répondre au plus vite.

Que recherchez-vous ?