Trois nouvelles formations dans le domaine de la qualité - Convention patronale
 

« Le nouveau CFC de Qualiticien permettra à l’apprenti de découvrir le secteur de la production microtechnique et lui fournira des compétences analytiques orientées sur la recherche de solution au moyen d’outils spécifiques à la qualité »

Trois nouvelles formations dans le domaine de la qualité

A l’écoute des entreprises horlogères et microtechniques, la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse (CP) a détecté un manque de formations spécifiques dans la gestion de production et de la qualité. Pour y remédier, elle a mis en place plusieurs niveaux de formation.

Le secteur de la production est soumis à de fortes pressions au sein des industries horlogère et microtechnique suisses : les limites techniques sont sans cesse repoussées et le niveau de qualité est toujours plus important. Ce haut niveau d’exigence, principal atout de la branche, a nécessité de nouvelles organisations industrielles et ainsi accentué le besoin en personnel qualifié dans la gestion et l’amélioration continue de la production.

Depuis plusieurs années, la CP accompagnée d’entreprises de la branche et des écoles techniques, a mené plusieurs axes de réflexion afin de répondre à ces nouveaux besoins. Cela a débouché sur la création de plusieurs formations se situant à chaque niveau du système de formation suisse. Celles-ci offrent ainsi la possibilité aux personnes travaillant dans le domaine technique et de se former spécifiquement à ses besoins et de s’ouvrir à un large panel d’outils et de compétences.

Formations professionnelles
Au niveau de la formation professionnelle initiale, un nouveau CFC de « Qualiticien en microtechnique CFC » verra le jour dès la rentrée 2020. Ce CFC complet de quatre ans permettra à l’apprenti de découvrir le secteur de la production microtechnique et lui fournira des compétences analytiques orientées sur la recherche de solution au moyen d’outils spécifiques à la qualité.

Dans le domaine de la formation supérieure, une nouvelle orientation « Qualité » du technicien ES en microtechnique a été lancée en 2018. Cette filière, actuellement enseignée à l’Ecole Technique de la Vallée-de-Joux, est ouverte aux titulaires d’un CFC dans le domaine technique et dure 2 ans à plein temps ou 3 ans en cours d’emploi.

Formation continue en lean manufacturing et qualité
Du personnel d’encadrement aux équipes de terrain, tous les collaborateurs de l’entreprise sont concernés par l’amélioration continue des processus. Il s’agit de l’approche participative prônée par le CAS-LMQ lancé en collaboration avec la Haute Ecole Arc Ingénierie et qui constitue le 3ème volet des formations dans le domaine de la qualité. Il permettra au futur lean manufacturing manager de faire émerger des solutions efficaces et acceptées par tous.

Cette formation continue permet de comprendre toutes les phases d’une chaîne de valeur industrielle, afin d’en optimiser le fonctionnement et, in fine, d’améliorer la performance « coûts - qualité – délais ». Le lean manufacturing manager est appelé à implémenter des indicateurs pertinents, ainsi qu’à animer des projets et des équipes.

La première édition du CAS-LMQ se déroulera d’avril à octobre 2019 sur le Campus Arc, à Neuchâtel. Composée de quatre modules (Gestion de production et supply chain; Performance industrielle; Gestion de projet et d’équipe; Qualité), cette formation continue peut être complétée par un projet personnel en entreprise couronné par une certification Lean Green Belt.

Qualiticien en microtechnique CFC
Début de la formation : Août 2020
Informations : www.cpih.ch/qualiticien/

 Technicien ES en microtechnique, orientation qualité
Début de la formation : Août 2019
Informations et inscriptions sur www.etvj.ch

 Certificate of Advanced Studies en Lean Manufacturing et Qualité (CAS-LMQ)
Début de la formation : Septembre 2019
Informations et inscriptions sur www.he-arc.ch/ingenierie/cas-lmq

L’économie romande a plus que jamais besoin des bilatérales

En savoir plus

Vacances horlogères 2025

En savoir plus

Une sinistralité au plus bas pour l'industrie horlogère

En savoir plus
haut

Que recherchez-vous ?

Un problème est survenu! Merci de réssayer ou de nous contacter. Désolé du désagrément!

Merci ! Votre inscription a bien été enregistrée. Vous recevrez un mail de confirmation d’ici quelques minutes. Vous ne recevez pas de mail de confirmation ? Pensez à regarder dans vos spams ! Si la confirmation reste introuvable, veuillez nous contacter.
\n